J.M. Aulas, un président un peu trop supporter

J.M. Aulas« Il y a une règle qui veut que dans le doute on s’abstient. Donc à la place d’Anthony Gautier, j’aurais pris la même décision. On n’a pas la certitude qu’il y a un geste intentionnel. On voit Zlatan qui saute au-dessus de Lovren, il retombe sur son visage, mais il faut vraiment être dans sa tête pour répondre à cette question. C’est très difficile à juger ». Voilà une phrase, relevée sur le site web d’Eurosport, de l’ancien arbitre international Joël Quiniou, qui devrait clore cette affaire Ibrahimovic-Lovren, qui n’en est pas une pour deux raisons : la première parce que Lovren a pu continuer le match sans problème, et la deuxième, qui en découle directement, est que cette action d’Ibrahimovic n’a en aucun cas changé la physionomie du match entre le PSG et l’Olympique Lyonnais.

Ce qui est le plus gênant dans cette histoire, c’est que le président lyonnais, J.M. Aulas, donne l’impression d’essayer de faire suspendre Ibrahimovic pour  quelques matches, ce qui est sans doute le seul moyen pour que le PSG puisse laisser échapper un titre de champion de France qui lui semble promis. La preuve en a d’ailleurs été apportée après la suspension pour deux matches du buteur parisien après un match contre Saint-Etienne, qui a coïncidé avec le début de la mauvaise période du PSG fin octobre-début novembre. Fermons la parenthèse pour ajouter que la réaction de J.M. Aulas est un peu « minable », pour employer un terme à la mode, et qu’elle contraste avec celle infiniment plus digne de son entraîneur, Rémy Garde, qui a l’avantage sur son président…d’avoir joué au football au plus haut niveau. Bref, J.M. Aulas s’est comporté comme un supporter ou un forumer de base, avec tout ce que cela peut comporter comme bêtise et démagogie.

Si j’écris cela, c’est parce qu’après le match, en écoutant l’After sur RMC avec D. Riollo et R. Coubis, cet épisode opposant Lovren et Ibrahimovic a été à peine évoqué. En effet, les deux principaux intervenants de l’émission se sont surtout penchés sur le fait que Rémy Garde n’avait opéré aucun changement, ni tactique ni chez les joueurs, alors que l’O.L. était mené 1-0 et que finalement avec ce dispositif à cinq défenseurs, les Lyonnais avaient certes contrarié le PSG, mais ne s’était procuré qu’une seule occasion de but (tir sur le poteau de Lisandro). Ils avaient d’autant plus raison qu’en deuxième mi-temps Sirigu, le gardien parisien, n’a quasiment rien eu à faire, alors que Vercoutre, le gardien lyonnais, a dû sortir à plusieurs reprises le grand jeu, plus un zeste de chance (tir sur le poteau de Jallet), pour éviter à son équipe un score beaucoup plus lourd. Et c’est cela qu’aurait dû retenir J.M. Aulas de cette partie, et non cette action entre Ibrahimovic et Lovren.

Certains n’hésitent pas à dire que s’il n’y avait pas eu cet incident de jeu, J.M. Aulas aurait trouvé autre chose. C’est vraisemblable, d’autant que ce dirigeant a le défaut de ne voir que les fautes adverses et jamais celles de son équipe. Quelques uns trouveront cela normal en ajoutant que c’est de bonne guerre, oubliant qu’il y a la réalité du terrain, ce qui fait la spécificité du sport. Il y a des équipes supérieures à d’autres, et à la fin c’est toujours le meilleur qui doit finir par l’emporter…ce qui n’est pas toujours le cas. L’an passé Montpellier a été champion de France, devant le PSG, à la surprise générale, les joueurs du club héraultais ayant bénéficié au maximum de l’extraordinaire détermination que mettent les adversaires du club de la capitale à le faire tomber, quitte à s’effondrer les matches suivants. Cette année nous avons le même phénomène, sans doute même accentué si c’est possible. Problème, quand on regarde où en est le PSG cette année, on s’aperçoit qu’il est en tête du championnat et qualifié pour les 1/8è de finales de la Ligue des Champions (premier de son groupe), alors que le club de Montpellier Hérault Sport Club, est à peine dans les dix premiers du championnat et éliminé de toutes les compétitions européennes.

Cela n’enlève rien au magnifique parcours réalisé l’an passé par les joueurs de l’Hérault, mais le constat est là. Il est là aussi parce que Montpellier a vendu son meilleur buteur (Giroud), qu’il n’avait pas les moyens de retenir, alors que dans le même temps le PSG faisait signer Thiago Silva, Ibrahimovic, Lavezzi et Verrati, plus Luca Moura, un des plus grands espoirs brésiliens, qui jouera à partir du mois de janvier. J’observe à ce propos que Louis Nicollin semble se féliciter de voir le PSG devenir un des meilleurs clubs européens…parce qu’il sait bien que c’est tout le football de club français qui va en profiter. Je devrais même dire le football français tout court, y compris l’équipe de France, quand on voit la dimension prise par Matuidi aux côtés de Motta, mais aussi Menez auprès d’Ibrahimovic, ou Sakho avec Thiago Silva. Comment des joueurs aussi doués ne se bonifieraient-ils pas auprès de footballeurs comptant parmi les tous meilleurs de la planète.

Je pense qu’au lieu d’essayer de vouloir jouer à armes égales avec le nouveau PSG, ce qui est impossible vu l’énorme disproportion entre les moyens quasi illimités du PSG et ceux de l’Olympique Lyonnais (obligé de vendre quelques uns de ses meilleurs joueurs pour ses finances), au lieu aussi d’essayer d’entraver la marche en avant du club parisien en usant de ficelles éculées, J.M. Aulas devrait au contraire se réjouir de voir le PSG prendre une dimension comme aucun autre club français n’en a jamais eu dans l’histoire, parce que son club en profitera comme les autres sur le plan économique, ne serait-ce qu’au niveau des droits de télévision. Jamais en Italie, en Espagne ou en Angleterre, on a autant parlé du championnat de Ligue 1 que cette année. Quand l’Olympique Lyonnais dominait le championnat de France, à peine si l’on s’y intéressait à l’étranger. Aujourd’hui, dès qu’un joueur explose et est sur le marché des transferts, tous les regards sont tournés vers Paris, que l’on soit à Manchester, Londres, Munich, Madrid, Barcelone, Milan ou Turin. Et la prochaine arrivée de Cristiano Ronaldo au PSG ne va faire qu’accentuer le phénomène.

C’est la raison pour laquelle j’espère que cette misérable polémique suscitée par J.M Aulas s’éteindra aussi vite qu’elle s’est allumée. J’espère aussi que J.M. Aulas comprendra ce que tous ses collègues de Ligue 1 ont admis, à savoir qu’il y a la PSG et les autres dans notre football de club. Je souhaite enfin que le club de J.M. Aulas continue d’œuvrer dans l’excellence en termes de formation, parce que c’est sans doute le meilleur moyen pour qu’un club sans très gros moyens, puisse tenir son rang en France et en Europe. Après tout, quand on voit le palmarès du F.C. Porto, sans doute moins riche que l’Olympique Lyonnais, on se dit qu’on peut aussi tirer son épingle du jeu dans le football d’aujourd’hui…en jouant malin, c’est-à-dire avec de  la formation et du nez dans le recrutement. Combien a coûté Cvitanich, l’avant-centre niçois (12 buts en 16 matches depuis le début de la saison) ? 450.000 euros ! Et Benzema, vendu au Real pour une trentaine de millions d’euros, d’où venait-il ? Du centre de formation du club lyonnais. C’est comme cela que l’Olympique Lyonnais pourra devenir l’équivalent du F.C. Porto (voir mon article sur ce site intitulé Le F.C. Porto, l’exemple à suivre pour l’Olympique Lyonnais), dont j’ai appris ce matin qu’il venait de recruter le défenseur Diego Reyes (membre de l’équipe du Mexique championne olympique 2012)…que personne ne connaît, et qui est peut-être un nouveau Thiago Silva. C’est plus intelligent et plus rentable que polémiquer sur une action de jeu d’ibrahimovic! Cela dit, je dis quand même bravo à J.M. Aulas pour l’ensemble de son œuvre à la tête de l’Olympique Lyonnais !

Michel Escatafal

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s